Categories:

Virgin Galactic réessaiera un vol expérimental très élevé via VSS Unity le 22 mai.

Virgin Galactic prévoit d’effectuer un nouveau vol d’essai à haute altitude de sa navette spatiale VSS Unity.

Cette séquence est cruciale pour l’entreprise: elle a eu une erreur lors de sa précédente tentative en décembre, et un problème avec l’ordinateur de bord a provoqué l’interruption de la connexion.

Par conséquent, le vol qui devait initialement parcourir plus de 80 kilomètres a été écourté. Heureusement, l’équipage a pu le remettre en place.

Il s’avère que la dernière fois que Virgin Galactic a pu voler à une altitude aussi élevée, c’était en février 2019. Depuis, la société britannique a bien entendu réalisé deux autres tests, mais à une altitude modérée d’environ 15 kilomètres.

Cependant, le vol spatial suborbital nécessite plus de 100 kilomètres – c’est la frontière établie par convention entre l’atmosphère et l’espace.

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *